Vin Bourgogne

Edition du 27/12/2016
 

Domaine des MONTS LUISANTS

Typicité

Domaine des MONTS LUISANTS

Au sommet. La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté et échangé des parcelles diverses, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Vignoble de 3,4 ha.


Je suis en “vendanges entières ”, ce sont des vinifications plus instinctives que les vendanges éraflées, nous sommes toujours sur la brèche pendant la vinification. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est une vinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine !” Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2013, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, alliant charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. Le 2012 est de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction. Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle.  Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras comme il le faut, vraiment savoureux.

   

Domaine des MONTS LUISANTS

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone : 03 80 24 00 96
Télécopie : 03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
HEIMBOURGER
CHARDONNAY
DAMPT
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
ELLEVIN
MEULIERE
PISSE-LOUP
POITOUT
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
JAFFELIN (CCh)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHOUPETTE (S)
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
DENUZILLER
Roger LUQUET
PAQUET
SIMONIN
FEUILLARDE
CHALET POUILLY
LAVERNETTE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

CAMU
GENDRAUD-PATRICE*
MARRONNIERS*
Pascal HENRY*
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(CHANGARNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
ROCHE BRULEE
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


DANGIN
POLETTE
LAROCHETTE (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
BERSAN*
(BRUYÈRE*)
(Ch. FUISSE)
(Château de VINZELLES)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

(MOTTE)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(René MONNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
(GERMAIN et Fils (SR))
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
GONDARD-PERRIN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Pierre DICONNE


Une belle place dans le Classement avec, notamment, cet Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2013, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, distingué, au bouquet présent de prune, de groseille et de sous-bois, de très bonne évolution. Le 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, complexe, de belle matière, de bouche charpentée et ample. Le 2011 est très typé, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, idéal avec une selle d'agneau aux petits légumes glacés ou un caneton froid aux agrumes. L'Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs rouge 2013, de jolie robe grenat sou- tenu, au nez intense et subtil à la fois (mûre, cerise, humus), a des tanins soyeux. Excellent Auxey-Duresses Vieilles Vignes blanc 2013, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d’arômes, tout en harmonie comme cet Auxey-Duresses blanc Terres Folles, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d’agrumes et d’acacia. Le Pommard rouge Les Vignots 2013. mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de cerise noire macérée et d’humus. Il y a aussi l’Auxey-Duresses blanc, de robe or clair avec de discrets reflets verts, qui allie richesse d’arômes et persistance, ample, aux connotations de fleurs et de grillé, et le Meursault Les Narvaux, charmeur, au nez de fruits frais et d’épices, un vin séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche.


Rue de la Velle
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 25 60
Email : contact@domaine-diconne.fr

Domaine Alain GEOFFROY


Un domaine familial depuis 5 générations, de 45 ha. Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral (45 ha). Il a su s’entourer d’une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial: son épouse, Cathy Geoffroy (directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley. “En 2015, les jus étaient très beaux, nous explique Alain Geoffroy, il n'y a pas eu de grêle d'où une parfaite concentration, des vins tendres avec peu d'acidité et en quantité traditionnelle, en bref, toutes les conditions étaient rassemblées pour "l'optimal". Un bâtiment de stockage pour accueillir une nouvelle mise en bouteilles a été terminé récemment. Récompenses obtenues : médaille de Bronze à l’International Wine Challenge pour le Chablis 2014 et Médaille d'Argent au Japan Wine Challenge, Médailles d'Argent encore aux deux mêmes concours pour notre Chablis Beauroy 2014. On poursuit avec une médaille d'Or aux Vignerons Indépendants à Paris et une d’Argent au Burgondia Beaune pour le Beauroy 2013, deux médailles d’Argent (Féminalise et Chardonnays du Monde) pour le Chablis 2013.” Beau Chablis Premier Cru Beauroy 2014, élevé en fûts de chêne (vignes de 30 à 45 ans, sol kimméridgien, vinification classique en cuves thermorégulées et élevage en cuves), un vin de jolie robe dorée, est de belle vinosité mais avec cette nervosité persistante, de bonne bouche, aux notes de tilleul et d’agrumes mûrs, que l’on peut déboucher, notamment, sur des petits escargots gris rissolés ou une terrine de volaille en gelée. Le 2013 est intense au nez comme en bouche, charmeur avec ces notes de fruits secs et de coing, très agréable en finale. Le 2012 se goûte toujours très bien, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, un vin très réussi, où s’entremêlent les fruits et le lis en finale. Le 2011 est distingué, d'un grand classicisme, marqué par des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches. Le Chablis Premier Cru Vau-Ligneau 2014, un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse aux papilles. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2013, très caractéristique de son terroir, qui dégage des notes minérales, aux accents de citron et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction. Le 2013 se goûte toujours très bien, avec cette nervosité qui s’allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, de poire et de fruits secs, tout en persistance. Il y a également le Chablis Vieilles Vignes, de bouche florale et subtile, aux arômes de noisette et d’amande grillée, charmeur.  Visitez leur musée de la vigne et du tire-bouchon.

Nathalie Geoffroy
4, rue de l'Equerre
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 76
Télécopie :03 86 42 13 30
Email : info@chablis-geoffroy.com
Site personnel : www.chablis-geoffroy.com

Domaine René CACHEUX et Fils


Au début du siècle dernier, François Blée s’installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René Cacheux, créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède. Gérald Cacheux nous propose cette année les millésimes 2011, 2012 et 2013. “Le 2013 est un millésime qui aura mis à rude épreuve les nerfs des vignerons bourguignons, nous raconte-t-il. Afin d’amener des raisins sains en cuverie, nous avons mené une sévère bataille contre le mildiou et l’oïdium et un tri délicat de la vendange. Un mois de mai, froid et humide, explique en grande partie les vendanges tardives de la seconde semaine d’octobre. Les vins de 2013 sont amples, structurés et très élégants, de belle couleur rubis profond, aux reflets brillants. Les accords mets-vins parfaits pour le Bourgogne Les Champs d’Argent sont les légumes en salade, tourtes, volaille, viande rouge grillée, viande blanche rôtie, fromage à pâte cuite comme le Gouda. Le Chambolle-Musigny, lui, s’accorde avec les viandes blanches rôties, filet mignon, pintade, chapon de Bresse, entrecôte grillée, traditionnel plateau de fromages. Pour les Vosne-Romanée et Vosne-Romanée Premier Cru, je vous conseille de servir un pavé de bœuf, gibiers à plumes, pintade forestière, foie gras poêlé, agneau rôti, fromages à saveurs intenses comme l’Epoisse ou le Langres.” On se fait en effet vraiment plaisir avec ce Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2013, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure, encore très jeune, bien sûr. Le 2012 est de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, un vin de bouche dense, de charpente fine et puissante à la fois, d’une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous- bois et de réglisse. Beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2013, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges mûrs et de réglisse, un vin savoureux. Le Chambolle-Musigny 2013, charmeur, aux tanins équilibrés, typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau.

René et Gérald Cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90
Email : gerald.cacheux@free.fr
Site personnel : www.domaine-cacheux.com

DOMAINE GERARD TREMBLAY


Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

Gérard Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 40 98
Télécopie :03 86 42 40 41
Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com
Site : gerardtremblay
Site personnel : www.chablis-tremblay.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Pierre MAREY et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Éric Marey veille avec amour sur ce très joli vignoble de 11 ha. Les Vins sont élevés en fûts de chêne, suivis par un laboratoire durant toute leur évolution, et sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, le reste étant expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.
“Pour faire un bon vin, il faut de jolis raisins : la première des choses, c’est donc de bien entretenir ses vignes, raconte Éric Marey. Je fais tous les travaux manuellement, cultive mes vignes en lutte raisonnée sur mes 11 ha, avec l’apport de compost pour enrichir les sols. Mes vignes sont plantées sur des collines et bénéficient d’exposition sud, sud-est et sud-ouest, c’est l’idéal. L’âge moyen est de 35 ans. Notre terroir est très calcaire, argilo-calcaire, aussi. Il n’y a que 40 cm de terre végétale, ensuite c’est la roche et ses minéraux qui donnent toute la complexité à nos Vins. Toutes nos vignes sont en coteau, c’est parfait pour le drainage, par contre, l’érosion au moment des gros orages nous oblige à remonter la terre bien souvent...
Pour Eric Marey, “le 2014 a été un millésime qui a bien mûri en fin d’été. Les blancs sont formidables, même exceptionnels, les rouges nous ont donné plus de travail, car il a fallu trier sévèrement, il y avait des risques de piqures.
Blanc 2014 est un vin qui a beaucoup de richesse, beaucoup de matière, c’est surtout un vin très bien équilibré entre acidité et alcool. On est séduit par de très beaux arômes de fleurs blanches, sa grande complexité, sa minéralité. Il a beaucoup de longueur et de persistance, des Vins bien gras, très réussis, cela promet, c’est tout ce que l’on souhaite retrouver dans de grands Vins blancs bourguignons. Ce sont des Vins que l’on pourra garder en cave, il seront très agréables à déguster jeunes mais on pourra les laisser vieillir car ils en ont le potentiel, grâce à ce bel équilibre.
Les rouges 2014 sont plus sur la finesse, ce sont des Vins très aromatiques (fruits rouges), très sympathiques à déguster dans leur jeunesse. Des Vins harmonieux, de pur plaisir, d’une belle couleur assez soutenue. Nous avons eu du travail à la vinification qui a été délicate ainsi qu’à l’élevage, c’était des Vins fragiles.”
Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2014, un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, qui allie nervosité et souplesse en bouche, suave, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur. 
Le 2013 est un vin où la structure s’allie à l’élégance, d’une grande complexité, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d’amande fraîche, tout en finale. “Ces blancs 2013, explique Eric Marey, sont des Vins très aromatiques qui explosent en bouche, des Vins très sympathiques. Nous avons fait de très petits volumes (–60% à cause de la grêle). A la dégustation, ce sont des Vins d’une bonne acidité, minéraux, très floraux. Le Pernand-Vergelesses blanc Le Premier Cru Sous Frétille 2013 et le Corton-Charlemagne 2013 sont très aromatiques pour l’instant, cela risque de s’estomper au bénéfice de l’effet terroir. Ce sont des Vins que l’on va apprécier jeunes, je ne suis pas pour laisser vieillir trop longtemps les blancs, à part des millésimes d’exception. Je pousse à consommer les Vins blancs jeunes pour ne pas avoir de déception. Pour l’appellation Village, ce sont des Vins que l’on consomme dans les 4 à 5 ans, pour le Premier Cru Sous Frétille, on peut patienter 7 ou 8 ans, et, pour le Corton-Charlemagne, de 5 à 10 ans. Il y a des bouteilles d’exception, de grands Corton que l’on peut ouvrir après 20 ans mais on ne peut jamais savoir…”
Le 2012 est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante avec ces notes de fumé bien spécifiques, un grand vin qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante, très typé, dont la minéralité conviendra avec les crustacés, notamment. Très beau 2011, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin comme ce 2010, d'une très belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…).
Le Corton Grand Cru 2013, de bouche très parfumée et fondue, où se mêlent la truffe, la myrtille et l’humus, a des tanins soyeux, est un grand vin, complexe, d’excellente évolution. Le 2012 est superbe, très racé, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, d’une belle couleur profonde, d’un parfait équilibre. “Ce 2012 se caractérise par sa grande concentration, beaucoup de richesse dans ce millésime. Les blancs aussi sont exceptionnels, c’est un millésime fabuleux dans les deux. Déjà en 2012, nous avions eu une petite récolte. Puis, en 2013, nous avons eu la grêle avec des rendements qui ont chuté de 30%, et heureusement, en 2014, tout s’est bien passé et nous avons pu récolter des rendements corrects et produire de jolis Vins.”
On excite encore ses papilles avec le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2014, aux arômes de lis et d’amande fraîche, très équilibré, ample, avec ces connotations subtiles, typé, riche en bouche (fleurs, pain brioché). Le Pernand-Vergelesses blanc 2014, de robe jaune pâle aux reflets d’or, est très floral, un vin ample et distingué à la fois. Son Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2014, aux tanins soyeux et riches à la fois, est un vin qui sent bon les fruits compotés et l’humus, bien classique de ce beau millésime. Le 2013 sent bon la groseille, profond et ample, bien typé, riche et charnu, un vin franc où dominent en bouche le cassis et la violette, à la fois souple et riche. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Les Fichots 2013, qui est riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants.

Éric Marey

Domaine NINOT


Domaine familial de 12 ha (dont un tiers en Premier Cru).
Il y a ce Mercurey Vieilles Vignes 2014, fin mais puissant, de bouche parfumée, de couleur soutenue, aux tanins fermes et fondus à la fois, Mercurey Premier Cru les Crêts 2014, de couleur rubis, est ample et parfumé (fraise des bois, épices), corsé, aux tanins équilibrés, rond et persistant.
Excellent Rully rouge 2014, de jolie robe grenat soutenu, au nez délicat (griotte, humus), un vin charpenté et classique comme on les apprécie, tout en bouche comme le Rully Premier Cru Grésigny blanc 2014, au nez intense où dominent la pêche et l’aubépine, tout en harmonie, idéal sur un bar au beurre blanc. Joli Crémant-de-Bourgogne, de mousse crémeuse et florale, à déboucher toujours à l’apéritif comme sur un dessert.

Erell Ninot
Le Meix Guillaume - 2, rue de Chagny
71150 Rully
Tél. : 03 85 87 07 79
Email : ninot.domaine@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine.
“2015 : superbe millésime, nous dit François Michaut, le temps était excellent pour la vigne, il y a eu un peu moins de quantité due à la grêle, mais ce sera un vin coloré, charpenté, tout en restant souple. Une année en “5” typique.
Nos récompenses : médaille d'Or pour le Bourgogne Blanc 2012 au concours des vins de Lyon 2015, médaille de Bronze pour le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les 2010 au Concours Burgondia 2015 et aussi pour cette cuvée, une autre médaille d'Or Féminalise 2015, médaille d'Argent pour le Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2010 au concours Burgondia, à celui de Lyon et Féminalise 2015 !
Une nouvelle cuverie, toute en longueur, spectaculaire a vu le jour en 2015.”
Vous allez aimer ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, parfumé, d’une belle complexité où s’harmonisent le cassis, la cerise et les sous-bois, de bouche chaleureuse comme ce 2010, où s’entremêlent les saveurs de fruits surmûris en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins bien équilibrés, un vin généreux et ample. Le 2009 est un vin avec beaucoup de matière, avec des arômes mûrs et complexes de fruits rouges, de musc et de réglisse, ample en bouche, particulièrement séduisant en ce moment.
Remarquable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2011, avec des notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un beau vin gras et ferme, tout en séduction, à déboucher sur une épaule d'agneau braisée ou un bœuf bourguignon. Le 2010 est corsé, charmeur et racé, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, de belle évolution comme en atteste ce 2006, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, et le 2003, remarquable aujourd’hui, où s’entremêlent des notes de cassis mûr, de poivre et de réglisse. 
Très beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2012, chaleureux, tout en bouche, bien marqué par son terroir spécifique, coloré et racé, au nez de fruits mûrs et d’épices, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2010 est un grand vin, aux notes subtiles d’humus et de petits fruits rouges surmûris (cassis, cerise noire), un vin gras et ferme, tout en séduction comme ce superbe 2007, très typé, puissant et subtil à la fois, une réussite, gras, charpenté, avec des arômes marqués de cannelle et de groseille.
Le Nuits-Saint-Georges 2006, médaille Argent Féminalise, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, est bien classique de son appellation, de robe intense.
Goûtez toujours le Côtes de Nuits Villages Blanc 2014, de bouche franche et fruitée, avec un nez à dominante de fruits secs, très aromatique, et ce Bourgogne Blanc 2013, séduisant par sa souplesse et sa persistance d’arômes.

François et Françoise Michaut-Audidier

> Les précédentes éditions

Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015

 



Domaine Vincent BACHELET


Domaine SEGUIN-MANUEL


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Frédéric ESMONIN


Domaine Pierre MAREY et Fils


Sylvain MOSNIER


Domaine Pierre GELIN


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Domaine Jacques CARILLON


Domaine des MONTS LUISANTS


AUVIGUE


Domaine Jean-Marie NAULIN


Domaine François BERTHEAU


Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Domaine BERTHAUT


Domaine DENUZILLER


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Gérard TREMBLAY


Domaine JOMAIN


Domaine Roger LUQUET


Domaine Guy ROBIN



DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU DE GUEYZE


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE ALAIN VIGNOT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales