Vin Bourgogne

Edition du 26/05/2015
 

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Race

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Le Domaine fût créé en 1887, transmis de génération en génération. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, qui se passionnent pour leurs 8,60 ha de vignes. Leurs vins sont devenus des références.


Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles : taille courte et ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité. La vendange est manuelle, foulée, éraflée, puis passe par un pressurage pneumatique. Les vinifications se font avec une préfermentation à froid (12-13°) de 5 à 6 jours pour une meilleure extraction aromatique. Puis, la cuvaison d’environ 18-21 jours dans des cuves ouvertes permet une alternance entre le remontage et le pigeage, cette opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tanins et des anthocyanes. Les vins sont ensuite élevés en fûts de chêne de 15 à 18 mois selon les millésimes et les appellations. Talentueux et chaleureux, Philippe Chezeaux fait des vins à son image, d’une grande typicité, des crus qui expriment au mieux chaque terroir, selon chaque millésime. Bien sûr, il y a ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges, un grand vin racé, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, tout en bouche, de très belle garde. Les millésimes 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2004 et 2003 sont remarquables, chacun possédant sa propre spécificité, le 2002 est une réussite incontestable, très parfumé, le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. Dans la lignée, leur Nuits-Saint-Georges Les Porêts, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux, d’excellente garde également comme le Nuits Aux Champs-Perdrix, de bouche puissante, très classique, de robe intense, au nez dominé par les fruits rouges cuits... Le tout bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité. 
LES VINS DU DOMAINE Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.

   

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahère
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone : 03 80 61 23 95
Télécopie : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
CH. DE SANTENAY
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
NUDANT (V)
POULLEAU (V)
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
NINOT (Rully)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
(Nicolas POTEL)
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Guy COQUARD (MSD)
DIGIOIA-ROYER (ChM)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(BERTAGNA)
Jean PETITOT (Côte Nuits)
LABOURE-ROI
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ROMAIN PERTUZOT (AIC)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
PETITJEAN-DAMY (Mo)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

GEORGES GLANTENEY (V)*
(PIERRE ANDRE)
MOULIN AUX MOINES (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(PÈRE TIENNE (Mâcon))
ROIS MAGE (Rully)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Marc JOMAIN


Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). “2013 : rendement correct, nous précise Philippe Jomain, les vins ont une bonne acidité et une certaine complexité ; 2014 : vins très riches, corpulents, aromatiques, concentrés, aptes au vieillissement. Ventes en 2015 : les 2013, les 2012 sont pratiquement épuisés.” Superbe Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2012, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot, de bouche structurée, ample, onctueuse . “Pour ce 2012, nous dit Philippe Jomain, peu de récolte, le millésime est très bon, ample, corsé , bien équilibré, un vin d'excellence. En 2013, le rendement plus raisonnable, les blancs sont harmonieux, et se présentent bien, les rouges sont expressifs et aromatiques.” Le 2011 est de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d’une élégance persistante, avec cette touche fondue qui sied aux grands vins de l’appellation. Le 2010, minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, dégage des notes de tilleul et d’abricot. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2012, où la finesse prédomine, est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur. Le 2011, tout aussi racé, au nez intense à dominante de fleurs blanches, de pêche et de petits fruits secs, est suave, très persistant, de bouche ample, d’une longue finale. Beau 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, d’une belle concentration d’arômes. Il y a encore ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2012, qui associe distinction et densité, avec des senteurs de lis, de brioche et de miel, d’une belle fraîcheur, un grand vin tout en délicatesse, très typé.

Famille Jomain
11, rue du Monument
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : info@domaine-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com

Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2011, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d'une très grande finesse, bien racé, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes. Le 2010, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia, très fin, de bouche puissante et suave, est un vin qui mérite un homard. Très séduisant, le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Beau 2010, un vin ferme et dense, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2009, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle intensité au palais, qui allie distinction et richesse, de très bonne évolution. Le Savigny-Les-Beaune Premier cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois dense et ronde, commence à se goûter parfaitement.

Bernard Dubreuil et Christine Gruère-Dubreuil

21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 55 43
Télécopie :03 80 21 51 69
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
Site personnel : www.dubreuil-fontaine.com

Frédéric ESMONIN


“Millésime 2013, volume normal, la qualité est bien présente, des vins flatteurs, typiques, nous dit Frédéric Esmonin. Pour 2014, les 15 derniers jours de septembre ont sauvé la récolte qui s'est avérée importante. Des vins prometteurs tels que nous les aimons. Ventes en 2015 : les  2013, puis, en fin d'année les 2014.” On est toujours au sommet avec ce Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, très typé. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2013, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et de kirsch, très classique, un vin qui associe couleur et matière. Le 2012 est de belle robe grenat est riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de cannelle, riche et long en bouche, puissant. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, aux connotations de cassis et de poivre. ll y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2010, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, de garde comme le 2009, racé, de robe grenat profond, au nez où dominent la prune et le cuir, légèrement poivré, tout en bouche et subtil comme nous les aimons, un vin gras, superbe.


17, rue de Paris
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 37 25 et 03 80 51 89 28
Télécopie :03 80 34 14 24
Email : fredesmonin@orange.fr

DOMAINE MARC JOMAIN


Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2010, un vin minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, avec des notes de tilleul et d’abricot. Remarquable 2009, avec ces senteurs spécifiques de pomme et d’amande grillée, un grand vin, gras, tout en arômes et longueur en bouche avec ces connotations discrètes de poire et de brioche, vraiment remarquable. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Le 2009 est dense et subtil, un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle aux reflets d’or, avec beaucoup de moelleux et de persistance.

Famille Jomain
1, rue de l'Abreuvoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : domainejomain@vinsdusiecle.com
Site : domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Pierre GELIN


J’apprécie Stéphen Gelin depuis bien longtemps, et j’ai toujours su que ses vins méritaient d’être classés parmi les “grands” (ce que j’ai fait, pour ma part). Son Chambertin Clos de Bèze 1997 est fantastique actuellement, et, en Fixin, où la force des terroirs se fait sentir (Les Hervelets, Clos Napoléon...) on se fait vraiment plaisir avec des années comme 1998, 2002, 2004, ou 2007. 
Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin et son épouse, c’est leur fils Pierre-Emmanuel qui la dirige aujourd’hui.
Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Éraflage total, cuvaison pendant 15 à 20 jours, suivis d’un élevage de 20 à 24 mois, en fûts de chêne (20% de fûts neufs sur Premiers Crus et 80% sur Grand Cru). On a d’ailleurs l’intelligence ici de ne pas mettre en vente trop tôt les vins, ce qui est de plus en plus rare, et permet de prendre conscience de l’évolution de tel ou tel millésime.
Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Afin d’obtenir des raisins de grande qualité, tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les Crus et les millésimes pour un léger boisé. Les vins sont ensuite mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux.
“Domaine Pierre Gelin est un bâtiment en forme de croix, me dit Stéphen Gelin. Nous avons une belle superficie de travail, 670 m au sol sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée est consacré à la cuverie, la préparation des commandes, un local de stockage. Nous en avons profité pour regrouper le bureau, une salle de réception avec cuisine et le caveau d’accueil pour la clientèle de passage. En sous-sol, nous avons la cave de vieillissement du vin qui contient 300 fûts ainsi que le local de vieillissement du vin en bouteilles. Grâce à un ascenseur, monte-charge nous amenons les palettes jusqu’à la préparation de commandes et l’expédition. Nous sommes situés dans l’axe principal d’entrée dans Fixin, à 250 m de la route nationale. Nous sommes au bord de la rue principale : quand on arrive à Fixin on est obligés de passer devant chez nous !”
Superbe Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2011, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, de gibier, aux tanins bien enrobés et riches. Le 2010 est complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Le 2009 est complet, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d'une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. “Ce 2007, poursuit Stéphen Gelin, se caractérise par des vins élégants qui sont agréables à déguster dans leur jeunesse. Des vins très fruités, très souples, avec une belle intensité, un joli millésime harmonieux. Le 2006 développe des tanins fondus et des arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Accompagne à merveille pintade, canard, gibier à plumes. Le 2005 offre une robe rubis sombre, un nez intense de fruits noirs évoluant vers les épices, la bouche se révèle dense, charnue et longue. Le 2004 est un vin agréable à redécouvrir maintenant. Le vin a du corps, au début le millésime était un peu fermé et maintenant, après quelques années de bouteilles, les tanins se sont bien fondus. J’ai préféré le garder en cave avant de le proposer, c’était un vin bien fait, prometteur, je savais qu’il fallait savoir un peu l’attendre pour mieux l’apprécier.”
Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. nez complexe où se mêlent des notes d'épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch, avec cette belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, un grand vin où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse.
Comme à son habitude, ce Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, est un vin riche et généreux, d’une belle finale aromatique, à prévoir sur un plat épicé. Splendide 2010, de grande finesse, complexe et riche, rond et charnu à la fois, très typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un grand vin puissant mais souple, prometteur. Le 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure.
Le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2011, de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante mais puissante. Superbe 2010, très classique, charpenté, aux tanins fermes, très fin au nez, mêle structure et velouté en bouche, gras, très parfumé (mûre, épices...). Le 2009 est de robe intense, au nez très caractéristique dominé par les fruits surmûris, un vin très riche et très distingué à la fois. Le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2011 est dense et parfumé (cassis, sous-bois), avec des tanins mûrs mais présents, un vin qui emplit bien la bouche, d’une finale intense, de très bonne évolution. Le 2010, riche au nez, avec des notes subtiles de cerise, de truffe et d'humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu. Excellent Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2009, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, tout en bouche. Le Fixin 2011 est de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois. Goûtez l’Aligoté 2012, séduisant, marqué par les fruits frais, rond en bouche, tout en persistance aromatique.

Pierre-Emmanuel Gelin

Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Monsieur Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926 qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine.
En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12.80 ares de Pommard 1er Cru Clos des Arvelets», ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil des clients au caveau, assurent la continuité et perpétuent la tradition familiale.
“Le 2012 est une année où l’on a tout eu, me dit Virginie Virely. Il y a eu de la coulure au niveau de la fleur, ce qui a donné de petits raisins millerandés. Ensuite, on a été grêlé 2 fois sur Pommard et une fois sur Meursault. Cela a donné une très petite récolte. Il y a eu 26 cycles de Mildiou contre 6 à 8 les autres années. Sur les plus belles parcelles on a environ 50% de perte et sur les plus grandes jusqu’à 70%. Par exemple nous n’avons pas fait du tout de Meursault cette année ! La Côte de Nuits a un peu moins souffert que nous. Heureusement que le temps s’est arrangé ensuite au moins d’août et comme il y avait un éclaircissement au niveau des grappes, cela n’a pas pourri, la vendange était saine et très concentrée. En regard de ses quantités très faibles, la vente des vins de Beaune a flambé ! Aujourd’hui une pièce, soit 228 l de vin de Pommard en vrac vaut 3500 e, si on va dans les grands crus, il n’y a pas de vin à vendre. Nous serons obligés d’augmenter un peu nos tarifs mais je continuerai à privilégier nos clients fidèles qui nous soutiennent même dans les années difficiles. Le souci, en Bourgogne, c’est que les exploitations qui vendent principalement à l’export, n’auront pratiquement rien. Même mon beau-père, qui a aujourd’hui 86 ans, n’avait jamais vu ce problème de quantité sur 3 millésimes consécutifs.
Quant au millésime 2011 c’est bon, mais ce sera des vins faciles à boire, il n’y aura pas la même matière que sur un 2010, plus complexe, riche et très fruité, peut-être pas au même niveau que 2009. Nous avons des millésimes à attendre et d’autres à boire plus jeunes. Nous avons gardé beaucoup de 2009, il nous reste encore des 2008 et des 2007, actuellement je commercialise des 2010 puis les 2011.”
"Les 2012 et 2013 sont de grands millésimes, nous dit Virginie Virely, toutefois le 2012 est encore supérieur. Ce sont des vins très complexes, avec beaucoup d'arômes et de structure. Le 2013 est légèrement en dessous du 2012."
Remarquable Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2012, très typé, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, est un vin où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie, de bouche ample et fondue, de garde. Le 2011, au nez de myrtille, de violette et d'épices, gras, associe puissance et finesse, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche. Superbe 2010, de robe pourpre, au nez concentré où dominent la violette et les épices, aux tanins fondus, corsé au palais, d'excellente évolution. Le Pommard Premier Cru Les Chamlins-Bas 2012, très parfumé au nez (griotte, fumé), est dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois en bouche, aux tanins fermes. Le  Meursault 2012, qui développe un nez délicat, dense en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot, tout en charme, suave comme il le faut. 
Vous aimerez également le Meursault Premier Cru Charmes 2011, dense, aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, de bouche subtile et puissante (fougère, pomme), corsé, suave et sec à la fois, tout en délicatesse, d’une belle finale. Il y a aussi le Beaune Clos de l’Ermitage Saint Désiré Monopole 2012 (un ermite y vivait dans une cave d’où son nom), dense, d’une belle longueur, de bouche puissante et corsée, le Pommard 2012, charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits mûrs (mûre...) et de cuir, et le Bourgogne Pinot Noir 2012, bien parfumé avec des notes de fraise mûre, aux tanins fermes et souples à la fois.

Patrick et Virginie Virely

Domaine Jean GIRARD


Une exploitation familiale fille-père (retraité mais toujours de bon conseil), d'une superficie de 6 ha, encépagement pour moitié de Pinot Noir et l'autre partie en Chardonnay. La culture et la vinification s'effectuent selon les méthodes traditionnelles, de manière le plus raisonnée possible.
Ce Crémant de Bourgogne, 100% Pinot Noir, est l'un des meilleurs dégustés cette année, de jolie mousse, suave comme il se doit, dégage des nuances de fraise et d'épices, tout en nuances d'arômes de bouche, un vin qui dégage densité et vivacité au palais. Excellent Crémant de Bourgogne, pur Chardonnay, de mousse légère et abondante, d'une belle harmonie, est tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes fleurs blanches et de coing. Pas besoin d'hésiter.
Sylvie Girard
33, rue Tanneguy d’Harcourt
21570 Belan-sur-Ource
Tél. : 03 80 93 76 47
Fax : 03 80 93 76 47
Email : jean.girard929@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012

 



Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Pierre BOURÉE Fils


Domaine BERTHAUT


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Jean-Marie NAULIN


Frédéric ESMONIN


AUVIGUE


Sylvain MOSNIER


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Henri REBOURSEAU


Clos BELLEFOND


Domaine Pierre MAREY et Fils


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine Jean CHARTRON


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine GROS Frère et Soeur


Jean-Paul PAQUET & Fils



DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU DE LA BRUYERE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales