Vin Bourgogne

Edition du 07/07/2020
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2017 : immédiatement, le nez donne une sensation de maturité avec des notes solaires de pomme caramélisées mêlées à de la praline et de l’orange confite. Bouche plus fraîche, épicée, anis étoilé et surtout orange confite. Fraicheur salivante, onctuosité. Vin sautillant. Grand vin. Vaudésir 2012 : robe jaune dorée .Nez délicat très crayeux et épicé avec des notes poivre blanc. Notes fleurie après aération sur le rose. Bouche souple et vive à la fois. Finale noisette grillée. Vin tout en dentelle. Blanchot 2016 : robe dorée pâle avec de beaux reflets verts. Premier hyper frais mais qui a du mal à se donner. Des notes encens, genièvre apparaissent après aération. C’est le grand cru le plus tonique. Le boisé demande à se fondre. Vin complet aussi large que long. Bougros 2016 : robe dorée dominée par des reflets verts. Beaucoup de personnalité et d’originalité. Le nez est moins facilement abordable que le Blanchot ou le Vaudésir. Notes entre la fleur de sureau, la violette et des notes plus marines varech. Hyper tendu, le plus salivant de tous. Il demande encore à s’ouvrir. Retour pierre à fusil. Se rapproche du style de certaines Preuses. Ne ressemble à rien d’autre qu’à un Chablis. Grand. Identitaire. Les Premiers Crus Vaillons 2017 : robe cristalline. Nez d’une pureté extraordinaire. Un bouquet de fleur accompagné de notes de zeste agrumes fins. La bouche est dans la continuité avec une trame mentholée anisée qui tonifie le tout. Vin très gourmand. Vaillons 2016 : robe dorée verte. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vigne compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Montmains 2017 : robe dorée. Nez très puissant et solaire. Touche noix de coco mêlées au terroir des Butteaux qui ressort avec toujours l’aspect marneux pétrolé. Le boisé est présent mais se marie à merveille. Après les Chablis, la longueur et la puissance est franchement énorme. Montée de Tonnerre 2017 : robe dorée verte. L’élégance et la pureté minérale est ce qui interpelle immédiatement. L’ensemble est pour le moment très floral fin avec en arrière-plan des notes pierre à fusil. Beaucoup plus sévère et salivant que le Montmains avec un boisé moins intégré pour le moment. Un bloc de pureté minérale. Tout en délicatesse. Grand devenir. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2017 : robe dorée plus prononcée que le chablis classique. Nez sur un registre différent avec la noisette grillée, la fleur d’oranger, la brioche. L’attaque est plus puissante et finit sur un mélange confit de pomme caramélisé et d’abricot. La bouche est sautillante et très gourmande. Chablis 2017 : robe dorée. L’ensemble apparaît plus iodé au nez. La bouche est par contre plus fruitée, plus avenante, plus onctueuse et plus salivante. Petit Chablis 2017 : nez dominé par des notes solaires entre la poire, la fleur d’acacia et des notes de tabac blond. Bouche dynamique très salivante avec une touche citronnée anisée.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine DENUZILLER


Créé en 1919 par Jean Denuziller, le vignoble fut développé par son fils Lucien pour devenir en 1986 le Domaine Denuziller, géré par ses petits-fils Gilles et Joël. Parfaitement situé au cœur du village de Solutré, le domaine couvre 13,5 ha de vignes (11 de Pouilly-Fuissé, 0,50 de Saint-Véran et 2 de Mâcon-Solutré). Associant le travail du sol et l'enherbement naturel maîtrisé, on travaille ici dans le respect de l'environnement (aucun engrais chimique, lutte raisonnée, confusion sexuelle...). Superbe Pouilly-Fuissé Le Clos 2017, Chardonnay, avec un élevage de 12 mois en fûts, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche vive, tout en charme et parfums, franc et très équilibré, avec une robe brillante, finement floral. Remarquable Pouilly-Fuissé cuvée Prestige 2017, Chardonnay, élevage en cuves Inox, qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot mûr. Vous aimerez aussi ce très beau Pouilly-Fuissé Astragale 2018, c’est un vin d’une grande complexité d’arômes (fruits secs, pain grillé), très équilibré, gras en bouche. Le Saint-Véran Les Bruyères 2018, Chardonnay, élevage en cuves Inox, très aromatique aux notes de narcisse et de pomme, rond et vif à la fois, à déboucher, par exemple, sur des fruits de mer aux pâtes fraiches ou des quenelles de volaille aux épinards. Et ce Mâcon-Solutré 2018, de robe brillante, tout en intensité aromatique, avec ses notes d’agrumes et d’acacia.

Gilles et Joël Denuziller
Le Bourg
71960 Solutré-Pouilly
Téléphone :03 85 35 80 77
Email : domaine.denuziller@orange.fr

Domaine Albert JOLY


La famille Joly est l’une des plus anciennes de la commune de Puligny-Montrachet. On retrouve le nom en 1531 dans un registre de baptême et en 1741 dans le livre terrier (registre contenant les lois et usages d’une seigneurie). C’est la 7e génération sur le Domaine Albert Joly, le père de Sylvie a arrêté son activité à l’âge de 86 ans. Aujourd’hui, les 3 enfants ont repris le domaine mais c’est Sylvie qui le gère tout en ayant une activité professionnelle extérieure. Les vignes sont exploitées en lutte raisonnée, labours, sans désherbant, les vendanges sont manuelles. L’élevage des vins se fait en fûts neufs pour 1/3 de la récolte. “Dès maintenant, nous indique Sylvie Prévot-Joly, nos ventes se portent sur le Bourgogne Côte d’Or 2017 (100% chardonnay) qui remplace le Bourgogne Chardonnay que nous avions avant. Pour ce nouveau vin, nous limitons de 10% le rendement afin d’obtenir une qualité plus haut de gamme. Les gelées d’Avril ont donné des vendanges atypiques avec des degrés importants, notamment pour les Aligotés, et un volume inférieur de 30% sur l’ensemble de la production. L’évolution se révèle assez surprenante malgré le taux alcoolique élevé, les vins sont tout à fait satisfaisants. A noter dans vos carnets, en 2021, Puligny-Montrachet accueillera la Fête de la Saint Vincent !” Sublime Puligny-Montrachet les Charmes 2017, tout en finesse, alliant structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille et de tilleul. Bien sûr le Puligny-Montrachet les Tremblots 2017, Chardonnay, vigne planté en 1954, élevage 19 mois en fûts, minéral, jolis d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits,qui dégage des notes de tilleul et d’abricot. Belle appellation à mettre en valeur, ce Bourgogne Côte d’Or 2017, vigne plantée en 1958, élevé 18 mois en fûts, d’une finale bien persistante où se décèle le pain grillé, de bouche savoureuse aux nuances d’agrumes, un vin très expressif.

Sylvie Prévot-Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr

Domaine DENIS Père et Fils


Vignoble de 13 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne dans lesquels ils seront élevés 12 mois. Remarquable Pernand-Vergelesses blanc 2017, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, dense et très typé, de jolie garde, parfait, par exemple, avec des escargots gris en rissolés. Magnifique Pernand-Vergelesses rouge 2018, il est long en bouche, au nez légèrement épicé, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d’épices. Dans la lignée, ce Pernand Sous Frétille 2018, complet, associant finesse et charpente, un vin coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille). Magnifique Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses 2018, riche et persistant, au bouquet intense, très typé, un beau vin classique, dense, parfumé, d’une longue finale. Remarquable Chorey-Les-Beaunes 2018, qui mêle structure et finesse, au nez concentré́ de griotte, tout en souplesse et en nuances. Quant au Corton-Charlemagne 2017, d’une belle couleur jaune clair, au nez très caractéristique de pain grillé et pêche, avec des touches exotiques, de bouche harmonieuse, il est d’une belle richesse aromatique, parfait, par exemple, avec une salade de homard au céléri-rave et truffe fraiche ou des tagliatelles aux truffes et foie gras. Le Savigny-Lès-Beaune 2017, puissant, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins amples et très fins à la fois, d’un grand équilibre en finale. On se fait aussi plaisir avec son Bourgogne Chardonnay 2018 tout en rondeur, bouqueté avec des notes de noisette, un vin souple et délicat en bouche. Excellent Coteaux Bourguignons Rosé 2018, de belle couleur, tout en saveurs et parfums, d’une finale fraîche et persistante, légèrement épicée. Et toujours ce chaleureux et typé Corton Grand-Cru Les Paulands 2017, fort bien élevé, gras, marqué par son terroir, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, ample, soyeux, à déboucher, notamment, sur une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un filet de bœuf en croûte.

Christophe Denis
4, Chemin des Vignes-Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 50 91
Email : contact@domaine-denis.com
Site personnel : www.domaine-denis.com

CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT


Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine : Vosne-Romanée Premier Cru La Croix Rameau dans les murs de la Romanée Saint-Vivant (l'ancien Clos des Neufs Journaux); Echezeaux Grand Cru en Orveaux, juste au dessus du Château du Clos Vougeot; Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers et Champeaux; Nuits-Saint-Georges au Bas de Combe et Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes.


5, rue Vivant Gardin
21200 BEAUNE
Téléphone :06 28 27 10 38
Email : chateau@david-de-beaufort.com
Site : chateaudebeaufort
Site personnel : www.david-de-beaufort.com


> Nos dégustations de la semaine

VAUCHER Père et Fils


Domaine Pierre GELIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel, pour la production et la vinification, quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d?herbicides, d?engrais autres que des amendements issus de l?Agriculture Biologique, d?insecticides et traitements antipourriture.
Pierre-Emmanuel Gelin apprécie particulièrement, le millésime rouge 2016. ?Il a une très belle robe rubis brillant, un nez ouvert et expressif, il ?pinote?, avec ces nuances de framboise, de cassis et un peu de pain grillé pour rappel de son élevage en fûts. Ce premier nez très avenant, devient plus sérieux après aération, en prenant un léger graphite. La bouche s?ouvre sur une attaque vive et fraîche, suit un bel acidulé sur la finesse évoquant les fruits des bois (framboise, fraise). Un joli grain de tanin fait penser au poivre concassé. En résumé, un vin gouleyant, qui se distingue par sa chair, son jus, sa tenue, enfin sa classe. Idéal pour accompagner une assiette de charcuterie entre copains, œufs en meurette?
En 2013, j?ai changé tout mon matériel de réception, j?utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes Vins. L?éraflage est assez tendre, on ne garde que les baies intactes, tout ce qui est lacéré, les pépins et les jus sont écartés, ce qui permet de faire des macérations intra-pelliculaires, je trouve que cela apporte plus de précision à mon travail. En vinification, un pigeage assez léger par jour pendant toute la phase pré-fermentaire pour, justement, essayer de conserver l?intégralité des baies puis ensuite, quatre pigeages par jour en pic de densité.
J?ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j?applique aussi quelques principes de biodynamie. C?est assez contraignant, j?ai commencé pour les Vins et maintenant j?applique certains de ces principes dans mes vignes. On essaye de se rapprocher des pratiques naturelles sans trop d?interventions sur les Vins.?
On se régale avec ce formidable Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2016, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, très persistant en bouche comme ce Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2016, marqué par son terroir, au nez persistant où dominent des notes de griotte, de musc et d?épices, aux tanins denses, un vin de fort belle expression qu?il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel.
?Le nez est très ouvert, puissant, avec une dominante épicée. Les autres composantes de ce bouquet complexe sont les fleurs et les fruits noirs compotés. Une fraîcheur minérale aux accents réglissés vient équilibrer un côté sucré dû à une exceptionnelle maturité des raisins. En fin d'olfaction, une touche de végétal noble fait écho à un élevage impeccablement digéré. Une bouche puissante et racée se déploie à l'infini avec une force et une énergie hors du commun. Marquée par les épices (grain de poivre noir, tabac, menthol), elle se distingue aussi par un équilibre parfait entre tension et sucrosité. Le vin est à la fois juteux et serré dans ses tanins, fondus par ailleurs. En 2015, l'air frais de la Combe Lavaux toute proche a temporisé la haute maturité des raisins pour un résultat idéal. Fidèle à son habitude, un bel acidulé tonique rappelant le noyau de cerise, voire la cerise à l'eau de vie, conclue la dégustation.?
On continue avec le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2016, qui est dans la lignée, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse et riche. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2016, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample et gras, de garde, bien sûr. Nous continuons avec le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2016, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, ample, très persistant, très fin, avec des tanins souples et puissants à la fois, de bonne garde. Le Fixin La Cocarde 2016, au bouquet intense de cassis et d?humus, un vin solide, avec des tanins souples, de bouche chaleureuse.
?Belle robe grenat très intense. Le nez est assez puissant. Il s'ouvre sur des notes de fruits confiturés, de tabac et d'épices. Un boisé très élégant le réhausse. En arrière plan, un duo d'écorce d'orange et de sous-bois/ humus complète une olfaction de grande qualité. Pour le millésime, l'attaque en bouche est assez tonique grâce à un acidulé parfaitement associé à la matière. Ensuite, le vin déroule ses saveurs : force, chaleur, énergie, sensation et tanins fondus. La belle maturité des raisins se ressent jusqu'en finale où s'expriment des fruits confituré.?

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 24
Email : info@domaine-pierregelin.fr
www.vinsdusiecle.com/gelinpierre
www.domaine-pierregelin.fr


Domaine René CACHEUX et Fils


Au début du siècle dernier, François Blée s?installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l?une de ses filles, et son époux René Cacheux, créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d?autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède.
Pour Gérald Cacheux, ?2018 est un millésime marqué par le soleil, la récolte a été d?une très belle qualité et d?une bonne quantité. L?élevage se déroule vraiment parfaitement.
Nos vins rouges à la vente en 2019 sont les 2017. Les Champs d?Argent, Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Premier Cru les Beaux Monts et Les Suchots. Les 2017 sont très élégants, des vins tout en finesse que l?on pourra boire assez jeunes, sur le fruit. Des vins très plaisants, bien aromatiques.
J?ai fait un agrandissement de la cave pour un meilleur confort de travail avec monte-charge.?
Superbe Chambolle-Musigny Les Argillères 2017, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, concentré au nez comme en bouche.
On poursuit avec le Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2017, typé, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de gibier, d?une belle expression aromatique au palais avec ce léger goût fumé, charnu, riche et généreux, bien épicé en finale tout comme ce Vosne-Romanée Premier Cru les Suchots 2017, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, c?est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde comme le Vosne-Romanée 2017, puissant, structuré, il est très élégant, avec des tanins riches et veloutés, aux connotations de mûre et d?épices.
Nous terminons cette belle dégustation avec le très agréable Bourgogne Aligoté 2018, où l?on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix fraîche, et le Bourgogne Côte d?Or rouge Les Champs d?Argent 2017, de jolie robe rubis, est dense, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois très caractéristiques), rond et riche à la fois, un vin qui a beaucoup de charme.

René et Gérald Cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Tél. : 03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90
Email : gerald.cacheux@free.fr
www.domaine-cacheux.com



> Les précédentes éditions

Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018

 



Domaine SEGUIN-MANUEL


AUVIGUE


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Albert JOLY


Domaine BERTHAUT-GERBET


Robert AMPEAU et Fils


Domaine François BERTHEAU


Domaine GROS Frère et Soeur


Gérard TREMBLAY


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Philippe LECLERC


Domaine JOMAIN


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Jacques CARILLON


Clos BELLEFOND


Domaine DENUZILLER


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Guy BOCARD


Frédéric ESMONIN


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


BADER MIMEUR


Sylvain MOSNIER


Jean-Marie NAULIN


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Gérard DOREAU


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Pierre GELIN


Pierre BOURÉE Fils


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Guy ROBIN


Domaine Alain GEOFFROY



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CLOS TRIMOULET


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE ALARY


CHARLES SCHLERET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales