Vin Bourgogne

Edition du 02/04/2019
 

Domaine des Monts Luisants

Au sommet, incontestablement.

Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine familial de 3,4 ha, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Côte de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : Morey Saint Denis, en Pierre Virant, Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants, Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières et Clos de la Roche, Grand Cru, distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. “Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc Dufouleur. “J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur”, parole d’un grand ténor : Hubert de Montille. Pour Jean-Marc Dufouleur, tout est dit ! Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe.”

   

Domaine des Monts Luisants

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone : 03 80 24 00 96

Email : jmdufouleur@wanadoo.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinification pour Jean-Michel. “2018 : un millésime hors normes, nous précise Jean-Michel Chartron. Après avoir fait ses réserves pendant l’hiver grâce à une météo pluvieuse, le cycle végétatif prend d’abord un peu de retard mais lorsque le soleil apparaît en Avril, la vigne rattrape son retard et même va prendre de l’avance. Les gelées de fin Avril nous pertubent mais heureusement, les dégâts sont limités. La floraison et la nouaison se déroulent dans des conditions idéales, nous entrons dans une période de canicule et quelques orages de grêle début Juillet n’affecteront pas les vignes qui continuent de se développer jusqu’à mi-Août et de terminer leur maturation. La vendange très saine commencera le 28 Août sous une météo idéale, chaque parcelle est récoltée à son apogée afin d’en garder toute sa fraîcheur, une belle acidité, une richesse en sucre, de la concentration, de la complexité, bref, tout est réuni pour atteindre la perfection. Les vins blancs, ont des arômes divers reflétant chaque terroir, ils sont frais, minéraux, équilibrés par une belle tension, la bouche est ronde et généreuse. Les vins rouges, très colorés, sont structurés et puissants avec des tanins délicats, fruités, harmonieux, vraiment exceptionnels. Ils se dégustent déjà très bien dans leur jeunesse avec gourmandise. Nos ventes en 2019 concerneront tous les 2017.“ On patiente avec ce formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2016, marqué par son terroir, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de pain brioché, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesse, harmonieux en finale. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2016, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos du Cailleret 2016, n’a rien à lui envier, développant une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de fumé, de tilleul et de citron, tout en ampleur et distinction. Quant au Bâtard-Montrachet Grand Cru 2016, toujours d’une grande intensité aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, il mêle suavité et longueur, un grand vin très élégant, charmeur et riche. Il y a ce Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc Cailleret 2016, un vin riche, au nez, des connotations subtiles de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux. Superbe Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2016, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin. Très agréable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Vieilles Vignes 2016, riche au nez comme en bouche, un très joli vin, rond et typé comme il se doit, qui sent bon le tilleul et la noix fraîche. Egalement le Rully blanc Montmorin, il dégage un nez où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, un joli vin de bouche ample, réussi. Comme le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2016, alliant finesse et structure, de bonne bouche, qui fleure bon les amandes et le lis, ample. Le Santenay blanc Champs Perrier 2016, de jolie robe dorée, c’est un vin d’une belle nervosité persistante.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

Domaine SEGUIN-MANUEL


Après avoir repris des terres dans les beaux villages de la Côte de Beaune, le domaine Seguin-Manuel prend pied en Côte de Nuits en 2013, sur le village de Vosne-Romanée et porte sa surface à 8,50 ha. . “Les vins issus de nos vignes sont certifiés Bio depuis le millésime 2015, nous dit Thibault Marion. Concrètement, nous labourons le sol et n’utilisons aucun herbicide. Pour lutter contre les maladies de la vigne, aucun produit issu de la chimie de synthèse n’est pulvérisé. Notre vinification est très peu interventionniste, si ce n’est un strict contrôle des températures au cours de la fermentation et l’élevage des vins. L’apport de souffre est limité au minimum. L’année 2017 nous a offert de magnifiques raisins, très sains. Ils nous ont permis de produire des vins, équilibrés, typés et gourmands. Vous les apprécierez aussi bien dans leur jeunesse que dans plusieurs années. “ Vous allez apprécier son Vosne-Romanée Aux Communes 2015, d’un joli pourpre foncé, au nez de petits fruits cuits, un vin qui allie puissance et souplesse, très aromatique en bouche avec des nuances de cerise noire et de cuir, intense et racé, de garde. Excellent Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2015, typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente en bouche.  Le Meursault Vieilles Vignes 2016, est de robe jaune clair, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de miel, puissant et bouqueté, très séduisant par sa persistance d’arômes. Le Montagny blanc Premier Cru La Vigne du Soleil 2016, où l’on trouve des notes de pomme et d’amande, de bouche charmeuse, de robe jaune pâle, tout en délicatesse, qui développe un bel équilibre entre la fraîcheur et le fruité. Il y a aussi le Pommard rouge Petits Epenots 2015, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux aux papilles comme le Vosne-Romanée Aux Communes 2015, à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtille, d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues. On poursuit avec ce Savigny-lès-Beaune Godeaux 2015, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, qui demande à se fondre. Vous pourrez découvrir les 2017, bientôt en vente.

Thibaut Marion
2, rue de L'Arquebuse
21200 Beaune
Téléphone :03 80 21 50 42
Email : contact@seguin-manuel.com
Site personnel : www.seguin-manuel.com

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. “L’année 2019 sera l’année du centenaire du Domaine Bader-Mimeur, acheté par Charles Mimeur en août 1919. Nathalie Fossier, 5e génération, prendra à cette occasion les rênes du domaine.” On se fait bien entendu plaisir avec ce Chassagne-Montrachet blanc 2016, 100% Chardonnay, (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois). Un vin de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée. Le Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015, (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne-Montrachet rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente.


Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial de 3.4 ha en Bourgogne, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Cote de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants - Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières - Clos de la Roche, Grand Cru distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc DUFOULEUR. « J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur » Parole d’un grand ténor : M. Hubert de Montille. Pour Jean-Marc DUFOULEUR, tout est dit. Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe. Au domaine, le 2017 s’annonce d’excellente facture, et si les deux prochaines décennies devaient être l’égal des deux dernières, il n’y aurait pas à porter plainte, tant la nature a choyé la Bourgogne. Le 2016 est un très beau millésime, très proche du 2010, solaire mais pas trop, puissant mais pas trop, fondu jamais assez. Le 2015 a tout pour lui. Généreux et soyeux, sa puissance flirte avec l’élégance. C’est un gros numéro. Et que dire des 2014 et 12, des 11 et 9… C’est beau, c’est bon. C’est racé et il y a du vin. De robe pourpre ou tuilée, exaltant des arômes de violette, de cassis, de musc, d’épices ou de sous bois, riche de tannins soyeux et savoureux, opulent, souple, puissant ou gras, mais toujours servi à table, le choix du vin, ici, n’est plus qu’affaire de préférence, et de circonstance. Pourquoi pas : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant 2013… sur Bar grillé - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants 2010… et Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine - Morey Saint Denis 1er Cru les Genavrières 2007… contre Coq au vin - Clos de la Roche, Grand Cru 2000… sur une Ronde des Fromages Chacun saura comment, et plus que tout, avec qui, partager sa DML.

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine.
?Les vendanges 2017, nous dit François Michaud, ont été précoces et de belle qualité, les raisins particulièrement sains laissent espérer un millésime très équilibré, soyeux, élégant, représentatif de la Bourgogne, et, pour compléter, la quantité était bien présente. A mon avis, ce millésime 2017 n'est pas très éloigné du 2010. En vente en 2018 : les Coteaux Bourguignons et Nuits-Saint-Georges 2015, les Premiers Crus les Poulettes 2009, 2011, 2012, les Vaucrains 2012 et 2015, les Blancs 2015 et 2016. Désormais les Bourgognes 2017 auront l'appellation côte d?Or en blanc et en rouge. Leur fille, Hélène Gaudeul, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents.
Une nouvelle cuverie vient également d'être installée.?
Située sur une parcelle à Vosne-Romanée, la cuvée Corvée au Prêtre provient d'une vigne âgée et doit son nom au curé qui faisait travailler les vignes à sa façon. Elaboré en cuvaison froide, ce vin a de remarquables arômes et peut être bu jeune ou vieillir plusieurs années.
De nombreuses médailles viennent, chaque année, récompenser le travail accompli : médaille d'Argent au Concours des Vins de Lyon pour le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2014, Burgondia d'Or 2016 et médaille d'Argent au Concours Féminalise 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2013, Burgondia d'Or en 2016 pour le Bourgogne Blanc 2013 !
Remarquable Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru les Poulettes 2011, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus.
Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d?Argent Lyon 2017, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, à ouvrir sur une terrine de faisan au foie gras.
Se goûte aussi remarquablement bien, le Vosne-Romanée rouge Premier Cru Les Suchots 2007, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d?humus, de très bonne évolution.
Le Côtes de Nuits Villages rouge Vierville 2015, a une belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche, très agréable, comme le Côtes de Nuits Villages blanc 2016, finement bouqueté, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique.
Pour finir, le Bourgogne blanc Chardonnay 2015, a une très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Tél. : 03 80 62 98 02
Fax : 01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
www.poulette.fr


Domaine BERTHAUT-GERBET


Exploitation familiale (6e génération) de 16 ha. Les vignes sont cultivées dans le souci du respect du terroir, peu d?engrais et le minimum de traitements phytosanitaires afin de respecter l?environnement. Les vins sont élevés en fûts de chêne 18 à 24 mois selon les appellations et les millésimes, dont 20% en fûts neufs. Amélie Berthaut a repris les vignes de sa mère (Gerbet), plus celles de son père (Berthaut).
Un très beau Fixin Les Crais 2016, Pinot Noir, vignes de 40 ans en moyenne, fermentation malolactique et élevage avec 20% de fûts neufs pendant 15 mois, très classique, charpenté, aux tanins fermes, très fin au nez, mêle structure et velouté en bouche, gras, très parfumé (mûre, épices...), très typé (25 €).
Très grand Vosne-Romanée 2016, cépage Pinot Noir, vignes de 50 ans, fermentation malolactique et élevage avec 30% de fûts neufs pendant 13 mois, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), de bouche complexe et savoureuse (40 €).
Pour finir sur un remarquable Gevrey-Chambertin 2016, Pinot Noir, vignes de 30 à 40 ans, fermentation malolactique et élevage avec 30% de fûts neufs pendant 16 mois, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, tout en bouche (30 €).

Amélie Berthaut
9, rue Noisot
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 48
Email : contact@domaine-berthaut.com
www.berthaut-gerbet.wine


Domaine des LAMBRAYS


Au sommet. Appartient à LVMH. Le vignoble de ce (très) Grand Cru de Morey-Saint-Denis (c?est le plus grand d?un seul tenant de la Côte-de-Nuits (8,70 ha), situé à une altitude de 250 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climats géographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse ; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l?est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l?élégance des vins, tandis que le bas, plus argilo-­calcaire, produit des vins puissants et charpentés.
Splendide clos des Lambrays 2015, vendangé le 3 septembre, vinification vendanges entières, élevage durant 18 mois en fûts à 50% neufs, aux senteurs de cerise et de sous-bois, d?une grande finesse aromatique, qui dégage en bouche des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe, très typé (190 €). Très beau 2014, élevage 50% en fûts neufs 18 mois, un vin concentré, au parfum de violette, de prune et de sous-bois, d?une grande finesse aromatique, de garde. Le 2013, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, est un vin ample, très légèrement poivré en finale. Le 2012 est superbe, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d?épices, aux tanins bien enrobés, un vin riche, très distingué, racé, qu?il faut savoir attendre. 
Exceptionnel 2011, très typé, d?une belle onctuosité en bouche, un vin délicat mais de bouche intense, complexe et très élégant à la fois, très marqué par son terroir, de robe intense, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d?excellente garde, que l?on peut apprécier avec un pigeon rôti ou une pintade au foie gras.
Le 2010 est fantastique, aux arômes de fruits macérés et d?épices, riche, de teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse, ampleur et charpente, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, un grand vin, de très belle évolution. 
Splendide 2009, de couleur intense, au nez dense et subtil, avec ces connotations de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un très grand vin puissant qui commence à se fondre et à développer en bouche des nuances de prune cuite et d?humus, vraiment prometteur. Très beau 2008, de robe pourpre intense, aux tanins mûrs, solide, gras et complet, d?une belle harmonie, d?une grande persistance aromatique, aux connotations de prune, de cannelle et de truffe.

Direction-Oenologue : Boris Champy
31, rue Basse
21220 Morey-Saint-Denis
Tél. : 03 80 51 84 33
Email : clos@lambrays.com
www.lambrays.com



> Les précédentes éditions

Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017

 



Domaine François BERTHEAU


Domaine Guy BOCARD


Domaine du CHARDONNAY


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Alain GEOFFROY


AUVIGUE


Domaine Jacques CARILLON


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine des LAMBRAYS


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Sylvain MOSNIER


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine SEGUIN-MANUEL


Philippe LECLERC


Jean-Marie NAULIN


Clos BELLEFOND


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Albert JOLY


Domaine Guy ROBIN


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


BADER MIMEUR


Domaine DENUZILLER


Domaine BERTHAUT-GERBET


Gérard DOREAU


Gérard TREMBLAY


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Antonin GUYON



CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE ALAIN MICHAUD


SCE DU CLOS BELLEFOND



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales