Vin Bourgogne

Edition du 01/08/2017
 

Domaine des Monts Luisants

Sommet

Domaine des MONTS LUISANTS

Au sommet. La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté et échangé des parcelles diverses, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Vignoble de 3,4 ha.


Je suis en “vendanges entières ”, ce sont des vinifications plus instinctives que les vendanges éraflées, nous sommes toujours sur la brèche pendant la vinification. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est une vinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine !” Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2013, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, alliant charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. Le 2012 est de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction. Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle.  Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras comme il le faut, vraiment savoureux.

   

Domaine des Monts Luisants

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone : 03 80 24 00 96
Télécopie : 03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
(Philippe LECLERC (GC))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
BERTHAUT-GERBET
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
Manuel OLIVIER
POULETTE (Vr)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
BERTAGNA
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

BADER-MIMEUR (Ch.-M.)
AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
DEREY (Fixin)
(Henri REBOURSEAU (Ch))
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
(LOUIS LATOUR*)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
(MUSSY (P)*)
NUDANT (V)
COSTE-CAUMARTIN
POULLEAU (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires. Pour François Bertheau, ce sont uniquement les 2015 qui seront sur le marché en 2017. Il trouve “le 2016 tannique, de belle couleur, plus charpenté que d'habitude, de belle qualité mais en petit volume.” C’est donc le moment de savourer ce Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau en croûte.  Le 2013 dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Le 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, est un vin étoffé, coloré et complexe comme il le faut, d’excellente évolution. Beau 2010, tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de prune, d'humus et de cannelle en finale. Très charmeur, son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Le 2014, de robe pourpre, associe charpente et distinction, au nez où se devinent les fruits cuits, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche. Le 2013 est très parfumé (notes de mûre et de réglisse), mêlant rondeur et puissance en bouche, classique de ce millésime chaleureux.  On poursuit avec le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, et le Chambolle-Musigny Village, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau

Sylvain MOSNIER


Sylvain Mosnier a d’abord entamé une carrière de professeur de mécanique automobile. Petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, il saisit l'opportunité de s' installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui a loué environ 2 ha de vignes en appellation Chablis. Aujourd’hui, Monique, sa femme et Stéphanie, sa fille, gèrent à ses côtés ce domaine de 18 ha, dont les vignes sont situées sur du portlandien ou sur une couche plus ancienne appelée kimméridgien (Premiers Crus et une partie des Chablis). Coup de cœur pour ce Chablis Premier Cru Beauroy 2015, très charmeur, ample, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment remarquable. Le 2014, de robe or pâle, de bouche puissante, d'une jolie complexité aromatique avec des connotations de rose, de citron et de grillé, mêle élégance et structure, et se débouche aussi bien avec une truite pochée en sauce qu’avec des écrevisses flambées. Le 2013 est parfumé (agrumes, noisette), de bonne bouche, aux notes d’aubépine et de pain grillé au palais.  Le 2012, d'une robe or pâle, est minéral et racé, avec des arômes de fougère et de fruits frais, riche, savoureux et plein, associe charnu et suavité.  Le Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2014 a des nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, un vin ample et gras en bouche. Excellent Chablis Vieilles Vignes 2014, où s’associent rondeur et distinction, très plaisant par sa structure et sa persistance d’arômes au palais, idéal sur des nems aux crevettes ou une andouillette grillée. Goûtez également le Chablis, sec et moelleux à la fois, qui fleure les noisettes et la pêche, et ce joli Petit Chablis, vif et franc.


36, route Nationale
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 68 37 92 99
Télécopie :03 86 42 42 88
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
Site personnel : www.chablis-mosnier.com

BADER MIMEUR


La Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet depuis 1919. Marie-Pierre Bader-Fossier, petite-fille de Charles Bader et d'Elise Mimeur, vous renseignera sur la généalogie de la famille, à moins qu'elle ne vous pilote dans les vignes ou la cave. Alain Fossier, son mari, est passionné par les produits de la terre et les arts culinaires. Son père était agriculteur-éleveur et son grand-père maternel torréfacteur. Rien d'étonnant à ce qu'il se soit intéressé au domaine et à ses vins d'exception. Leurs enfants Nathalie et Sébastien aiment séjourner au domaine et ne manquent pas une occasion de venir déguster les vins nouveaux. Jean Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification vous recevra sur rendez-vous. On y élève ce Château de Chassagne-Montrachet rouge 2014 (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois), un vin de bouche subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, riche au nez comme au palais. Le 2013 est vin avec des saveurs de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux, parfait avec des paupiettes de veau à la bourguignonne ou un faux-filet en croute aux girolles. Le Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2014 (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français dont 20% de fûts neufs 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne Montrachet blanc 2014, au nez intense (fleurs, fruits, fougère), est une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois. Goûtez le Saint-Aubin Premier Cru En Remilly blanc 2014, avec ces notes de fumé, très bien vinifié, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, et le Bourgogne Pinot Noir 2014, de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris.

Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

DOMAINE PIERRE GELIN


Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. On est évidemment au sommet avec ce Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. Nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).

Pierre-Emmanuel Gelin
2, rue du Chapitre
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 24
Télécopie :03 80 51 47 80
Email : info@domaine-pierregelin.fr
Site : gelinpierre
Site personnel : www.domaine-pierregelin.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Gérard et Laurent PARIZE


“La superficie de notre exploitation reste constante, me dit-on, mais la production diminue car la taille est de plus en plus sévère et pendant l’été, juin/juillet, des raisins sont enlevés pour concentrer les arômes et rendre la robe, plus profonde pour les rouges, plus dorée pour les blancs.”
Goûtez ce Givry rouge Premier Cru Les Grandes Vignes 2012, provenant d’un élevage d’environ 12 mois en fûts neufs, savoureux, légèrement épicé, aux tanins amples aux connotations de mûre et de poivre, un vin complexe, très réussi. Beau 2010, avec des notes intenses de fruits surmûris et d’épices, un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, d’excellente évolution (13 €, il les vaut largement). Le 2009, au nez intense et subtil à la fois (griotte, humus), est un vin charpenté et tout en rondeur. Le Givry Champ Nalot rouge 2012 (élevage en fûts d’une année), aux tanins présents mais soyeux, est un vin intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Très charmeur 2010, savoureux, coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier d’eau (13 € environ). Excellent Givry blanc Premier Cru Les Grandes Vignes 2010, séduisant par ces nuances de chèvrefeuille et de citronnelle, de bouche subtile (fougère, pomme), suave et sec à la fois (12,50 €). Tout aussi réussi, le Givry blanc Champ Pourrot 2009, très bien vinifié, avec des notes de pêche et d’aubépine, intense, à la fois ample et distingué, est un très joli vin. Le Givry Champ Nalot blanc 2012, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, un vin de bouche élégante, m’a particulièrement plu par sa finale très aromatique (13,50 €).

18, rue des Faussillons
71640 Givry
Tél. : 03 85 44 38 60 et 06 72 93 36 31
Fax : 09 70 62 94 97
Email : laurent.parize@wanadoo.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine DENIS Père et Fils


Un vignoble de 12,50 ha. Conduite de la vigne traditionnelle et culture raisonnée. L’éraflage est systématique et la macération dure environ 14 jours. Les rouges sont élevés en fûts durant 14 à 18 mois dont une partie de chêne neuf (le fût neuf est utilisé avec vigilance afin de respecter chaque terroir), les blancs sont vinifiés en fûts de chêne où ils seront élevés 12 mois.
Tout en bouche, son Corton-Charlemagne 2013, tout en subtilité, est racé, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches, de musc, de pain grillé et de citron, d’une belle harmonie. 
Le Pernand-Vergelesses rouge 2014 est harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru rouge Îles des Vergelesses 2012, de robe pourpre, est souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette), légèrement épicé. Il y a aussi ce Corton Grand Cru rouge Les Paulands 2013, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2014, ample, avec des notes florales et fruitées, finement poivré, d’une grande persistance. Le Pernand-Vergelesses blanc 2014, tout en nuances aromatiques, suave, est à prévoir sur un poisson de rivière en sauce.

Goûtez le Savigny Lès Beaune rouge 2014, puissant au nez comme en bouche, tout en arômes (fruits mûrs), le Bourgogne Aligoté, franc, vif, très bouqueté, et le Bourgogne Chardonnay 2013, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs.

Christophe Denis
4, Chemin des Vignes-Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 50 91
Fax : 03 80 26 10 32
Email : denis.pere-et-fils@wanadoo.fr
www.domaine-denis.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Clos BELLEFOND


Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole.
Superbe Santenay Clos Bellefond 2012, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde comme ce 2010, riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, ample au palais, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre. Le Santenay Clos Genet 2012 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde.
Excellent Santenay Premier Cru 2012, au nez caractéristique de truffe et de griotte mûre, de robe intense, tout en bouche comme ce Pommard 2012 qui décline des nuances de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin dense et harmonieux.
Leur Pommard Premier Cru La Platière 2012, issu de sols caillouteux, est vraiment remarquable, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de sous-bois, un vin ample, très persistant en bouche, complet. Le 2011 allie délicatesse et puissance au palais. Le 2010 poursuit son évolution, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins harmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d’une grande richesse comme ce 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques.
Très typé, aussi, le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2012, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien savoureux, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche, de garde comme le Volnay-Santenots Premier Cru 2012, aux tanins très élégants mais bien fermes, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicés, et ce Santenay Premier Cru La Comme 2010, au nez de myrtille, de violette et d’épices douces, gras, où la puissance s’allie à la finesse, un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Quelques millésimes, 2005 à 2001, sont disponibles.

Laurence et Bernard Chapelle

> Les précédentes éditions

Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016

 




CHATEAU BECHEREAU


HENRY NATTER


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales